Back to Top
Aller au contenu principal

Instruments

Clavecin

image-20190911061506-1Le clavecin est aussi ancien que le clavicorde (ancêtre du piano contemporain). Le clavecin possède des cordes pincées par des plumes d'oiseau. Aujourd'hui, c'est plus souvent un plectre en matière plastique souple qui pince les cordes. La disposition des cordes du clavecin est inspirée de celle du psaltérion, un instrument du Moyen Âge. 1

Au début, il était seulement considéré comme instrument d'accompagnement tout comme l'orgue portatif. Il augmente son importance au cours des XVIe et XVIIIe siècles. Il est très présent dans le répertoire baroque (avec comme compositeurs notoires Scarlatti, Rameau, Couperin, Bach...).

Dans le courant du 19e siècle, le clavecin tombe dans l'oubli, remplacé par le pianoforte. C'est alors que des fabricants de pianos le modernisent à leur façon. Il réapparaît alors dans les compositions au XXe siècle, avec des compositeurs comme Falla, Poulenc ou Carter2. Depuis des facteurs de clavecins ont retrouvé et copié les clavecins d'autrefois.

Viole de Gambe

image-20190911061035-1La viole de gambe, ou viole, est un instrument de musique à cordes et à frettes joué à l'aide d'un archet. La famille des violes, qui a dominé la vie musicale européenne dès le XVe siècle, se distingue de celle des violons principalement par le nombre des cordes (six et non quatre, en boyau), la présence de frettes qui divisent la touche comme sur le luth ou la guitare, la tenue de l'instrument sur ou entre les genoux (d'où le terme italien viola da gamba (prononcé : [ˈvjɔːla da ˈɡamba]) par opposition à la viola da braccio) et la tenue de l'archet, qui permet de modifier la tension des crins.

Contrairement à une idée communément répandue, la famille des violes de gambe n'est pas l'ancêtre de celle des violons. Elles sont apparues presque simultanément et ont cohabité jusqu'à la période baroque, mais les violes sont tombées dans l'oubli vers la fin du XVIIIe siècle et jusqu'au renouveau de la musique baroque sur instruments d'époque à la fin du XXe siècle.

Comme tous les instruments de la Renaissance, la viole de gambe existe en différentes tailles, à l'image des différentes voix humaines : dessus, viole alto, viole ténor, basse de viole, grande basse et contre basse de viole, auxquelles est ajoutée en France au XVIIIe siècle une viole plus petite, le pardessus de viole, pour permettre aux nobles de jouer le répertoire du violon, dont l'usage était considéré comme vulgaire.

Violoncelle

Le violoncelle est un instrument à cordes frottées (mises en vibration par l'action de l'archet) ou pincées (le pizzicato) de la famille des cordes frottées, qui compte aussi l'alto et la contrebasse. Il se joue assis et tenu entre les jambes ; il repose maintenant sur une pique escamotable, mais fut longtemps joué posé entre les jambes, sur les mollets ou sur la poitrine.

Ses quatre cordes sont généralement accordées en quintes : dosol et la (du grave vers l'aigu), comme pour l'alto. Le violoncelle est accordé une octave en dessous de ce dernier, soit une douzième (une octave plus une quinte) en dessous du violon. C'est l'un des instruments ayant la tessiture la plus grande. Sa gamme de fréquences fondamentales va approximativement de 65 Hz à 1 000 Hz (voire 2 000 Hz dans certaines œuvres virtuoses). On dit souvent que c'est l'instrument le plus proche de la voix humaine.

La guitare

La guitare est un instrument à cordes pincées. Les cordes sont disposées parallèlement à la table d'harmonieet au manche, généralement coupé de frettes, sur lesquelles on appuie les cordes, d'une main, pour produire des notes différentes. L'autre main pince les cordes, soit avec les ongles et le bout des doigts, soit avec un plectre (ou mediator). La guitare a le plus souvent six cordes.

La guitare est la version européenne la plus courante de la catégorie organologique des luth-boîte à manche. Elle se différencie des instruments similaires (balalaïkabouzoukicharangoluthmandolineoudthéorbeukulele) principalement par sa forme, et secondairement par le nombre de cordes et leur accord le plus habituel. Des variantes de guitare sont appelées, régionalement, par des noms particuliers : violaviolãocavaco et cavaquinho (Brésil) ; tiple et requinto (Amérique latine)

 

Toutes les vidéos avec ce ou ces Instruments

Le violon

Le violon est un instrument de musique à cordes frottées. Constitué de 71 éléments de bois1 (érablebuisébène, etc.) collés ou assemblés les uns aux autres, il possède quatre cordes accordées généralement à la quinte, que l'instrumentiste, appelé violoniste, frotte avec un archet ou pince avec l'index ou le pouce (en pizzicato).

Dans les formations de musique classique telles que le quatuor à cordes ou l'orchestre symphonique, le violon est l'instrument le plus petit et de tessiture la plus aiguë parmi sa famille ; celle-ci inclut l'alto, le violoncelle et la contrebasse2. Sa création remonte au xvie siècle. Très vite popularisé, il occupe une place importante de la musique classique occidentale : de grands compositeurs ont écrit pour cet instrument (concertos, musique de chambre, pièces symphoniques, etc.) voire en jouaient eux-mêmes (VivaldiBachMozart, etc.), et certains violonistes du xixe siècle ont acquis une grande renommée, notamment Paganini

Le piano

                                   Le piano est un instrument de musique polyphonique, à clavier, de la famille des cordes frappées. Il se présente sous deux formes : le piano droit, les cordes sont verticales, et le piano à queue, les cordes sont horizontales.

Le nom de l'instrument provient d'une abréviation de piano-forte, son ancêtre du xviiie siècle, décrit par Scipione Maffei comme un « gravecembalo col piano e forte », c'est-à-dire un clavicorde ayant la possibilité de nuancer en intensité le son directement par la frappe des touches. Jouer progressivement de la nuance piano(doucement) à la nuance forte (fort) n'est pas possible avec des instruments comme le clavecin, l'épinette ou l'orgue.